Votre comparateur de banques en ligne

Le monde bancaire a connu ces dernières années un bouleversement sans précédent qui a chamboulé les règles légales. En parallèle, la finance mondiale s’oriente de plus en plus vers une numérisation des transactions. Deux grandes tendances novatrices qui ont permis aux banques en ligne de se développer au détriment des autres.

Mais ce n’est pas toujours très simple de s’y retrouver parmi toutes les offres proposées. Tout comme leurs consœurs en agence, les banques en lignes deviennent de grandes institutions complètes. A l’inverse de leurs consœurs par contre, elles manquent de visibilité. Il est donc nécessaire de partir en quête d’information utile. C’est ce que propose Banqueenligne.info.

Les principales banques en ligne actives dans l’Hexagone y sont représentées et décrites sous 4 aspects. La banque et les comptes, les assurances, les crédits et la bourse en ligne.

Découvrez ce qui les différencie véritablement, avec une lecture rapide autour d’avantages et d’inconvénients synthétiques.

Le top des banques en ligne

Hello Bank ! Bonus 80€ Gratuite à vie 2.0%
ING direct 80€ offerts Gratuite 4% pendant
3 mois

La NET agence 1 an de Gratuité
+ 1 assurance
Gratuite 1.40%
Carte Gratuite Gratuite 1.60%
Monabanq 15 € offerts Gratuite jusqu'à 2.25%
Boursorama 80 € offerts Gratuite 1.9%
e.LCL / / 1.75% à 2.75%

Un bref historique des banques en ligne

L’histoire des banques en ligne suit de très près l’évolution des technologies de l’information, puisqu’il s’agit de leur support d’utilisation.

Le véritable précurseur dans le domaine serait plutôt qualifié de banque à distance plutôt que de banque en ligne, puisqu’elle fonctionnait par téléphone et via les lettres postales. Il s’agit de la filiale du groupe BNP Paribas de l’époque, Cortal.

Ce n’est qu’en 1994 qu’apparaitra la véritable première banque en ligne, toujours sous la houlette du groupe Paribas. La Banque Directe est née.

Avec la prolifération des ordinateurs de plus en plus nombreux dans les ménages vers la fin des années 90, de nouveaux acteurs se développent sur le marché français. Ils viennent d’Italie (BipBop) ou de France même (Zebank) mais se cantonnent principalement à proposer des produits d’épargne à faible coût (majoritairement le livret d’épargne) ou un accès plus direct vers les places de marché pour la bourse.

Ainsi, la première génération de banque en ligne n’arrive véritablement à convaincre que les jeunes hommes d’affaires surfant sur la vague des nouvelles technologies. Et encore, uniquement en qualité de seconde banque.

La deuxième génération apparait vers le milieu des années 2000 avec l’arrivée des assureurs. Groupama développe ainsi sa propre banque, ainsi qu’AXA pour ne donner que quelques noms.

Ces banques en ligne proposent désormais des produits de placement bien plus sophistiqués, en allant de plus en plus vers des gammes complètes. Mais si désormais les banques en ligne méritent pleinement leur titre de banque principal, l’évolution ne s’arrête pas là.

Depuis quelques années maintenant, une troisième génération s’est développée avec la NetAgence de BNP Paribas ou e.LCL. Ces nouveaux acteurs proposent un système hybride avec des agences en ligne. Une façon d’intégrer les deux modèles de banque actuel tout en permettant aux adeptes des agences traditionnels de s’y retrouver, tout comme les innovateurs de profiter pleinement du développement des banques en ligne.

Actualité